LE REGLEMENT DU DOSSIER SOM'BAKER

Publié le par Didier Samain

La Vente de l’atelier Relais SOMBAKER est effective depuis le 15 Décembre 2010,date à laquelle M Delecroix a fait acheter l’entreprise par un Crédit Bailleur et les terres en son nom propre.

 

Il a fallu un peu plus de 2 ans pour résoudre tous les problèmes liés à cette entreprise avant de pouvoir s’en séparer. Les pertes sont énormes et pouvaient être 2 fois supérieures si nous n’avions pas réagi. A ce jour, nous ne connaissons pas le chiffre exact, il avoisine entre

300 000 et 320 000€ (c’est presqu’un budget de fonctionnement de notre collectivité ).

Mais il faut reconnaitre qu’un certain nombre d’emplois ont été créés et maintenus.


En 2 ans, nous avons trouvé des terres pour l’agrandissement de l’entreprise, géré les litiges aussi bien sur le terrain qu’au niveau juridique, négocié la vente en tenant compte de toutes les malfaçons. Nous comptabilisons plus de 26 problèmes résolus. Nous avons eu l’aide de M le Sous-Préfet, de l’Agence de l’Eau, des bureaux d’études G2C et IRH, des Services de la DREAL, de la Police de l’Eau, de Madame le Maire de Péronne et de son Secrétaire Général, de la SAUR et de l’entreprise Cadet, de la SAFER, des Propriétaires au nombre de 7 et des 4 Locataires, des Géomètres et pour finir des Notaires et Avocats. J’adresse mes profonds remerciements à tous ceux qui m’ont réellement aidés.


La tâche était rude, il y avait beaucoup d’emplois à la clé.  

 

 

                                                    Didier Samain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article